S.I.B.V.B • Historique

 

 

 

Les années 90 : Réfléxion et concertation

 

  • Dans les années 90, face à un constat de dégradation importante de la Bourbince depuis de nombreuses années, résultat de l'abandon et du non-entretien des berges et du lit de la rivière, la nécessité d'une intervention pour la réhabilitation de ce cours d'eau est apparue. 

    Devant la forte mobilisation des pêcheurs et des riverains au vu du très mauvais état de la rivière qualifiée d’« Oued Merda », Didier MATHUS, député-maire de Montceau-les-Mines et Jean-Marc NESME, député-maire de Paray-le-Monial décident d’engager une réflexion globale et concertée avec l’ensemble des communes. 

 

 

  • Ainsi, le Syndicat Intercommunal d’Etude et d’Aménagement de la Bourbince (SIEAB) est créé en juillet 1996.

 

 

  • De juin 1998 à mars 1999, une première étude est réalisée et elle permet de dresser un bilan complet du cours d’eau tant sur les aspects de restauration végétale que sur les questions de la qualité des eaux, du fonctionnement hydraulique, des débits et de l’état des ouvrages en place (seuils..).

 

 

 

Les années 2000 : la mise en place des actions de terrain

 

  • Après la tempête de 1999, le Syndicat se lance dans son premier programme pluriannuel de travaux de restauration et d’aménagement des berges du lit de la Bourbince (2000-2006).

 

 

  • A la suite de ces programmes et pour continuer la démarche et entretenir les actions déjà réalisées, le Syndicat s’est lancé dans un Contrat Restauration-Entretien (2007-2011). L’Oudrache, affluent principal de la Bourbince, a été intégré au programme d'actions.

 

 

  • En 2013, le Syndicat Intercommunal d’Etude et d’Aménagement de la Bourbince (SIEAB) devient le Syndicat Intercommunal du Bassin Versant de la Bourbince (SIBVB)

 

 

  • A la suite des deux programmes précédents et pour répondre aux objectifs de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), une large concertation entre les collectivités, les acteurs concernés, les services de l’Etat et les financeurs (Agence de l’Eau Loire-Bretagne, Conseil Régional Bourgogne, Feder) s’est opérée. La décision de mettre en place un outil de gestion global de l’eau et des milieux aquatiques à l’échelle du bassin versant de la Bourbince a été prise et a abouti à la mise en place du Contrat Territorial (2015-2019). 

 

 

imgC

Merci de saisir votre adresse email :